La circulation

La circulation

La circulation

La circulation est un des points les plus importants du jeu. Si vous avez une mauvaise gestion de la circulation, les rues de votre ville risquent d’être embouteillées; rendant les points névralgiques de la ville difficiles à atteindre. Si vos industries ne peuvent livrer vos commerces, elles fermeront faute de clients; puis ce sera au tour des commerces de mettre la clé sous la porte, faute de marchandises à vendre; et tout cela finira par faire fuir les habitants qui ne trouveront ni industries, ni commerces pour travailler et acheter les produits dont ils ont besoin.

Une mauvaise gestion de la circulation peut donc être synonyme de banqueroute pour votre ville !

Il existe des astuces pour gérer au mieux les flux de circulation au sein de votre citée. Nous allons tenter d’en voir quelques-unes ici. Bien entendu, cette liste de conseils n’est pas exhaustive; il en existe bien d’autres, d’autant que chaque ville étant unique, chacune de ces astuces ne sera pas obligatoirement applicable et/ou ne sera pas LA solution miracle à votre problème de circulation…

Le premier point important pour bien gérer sa circulation est de bien planifier ses différents quartiers. Les zones résidentielles, les zones commerciales et les zones industrielles n’ont pas les mêmes besoins, les mêmes impératifs routiers et ne seront donc pas à gérer de la même façon.

Les industries créent beaucoup de poids lourds nécessaires à l'import/export de marchandises

Les industries ont besoin de beaucoup de camions pour l’import et l’export de marchandises

Les zones industrielles génèrent beaucoup de camions qui encombrent les routes. Certains camions viennent de l’extérieur de la carte vers les industries de votre ville pour leur livrer des produits (importation), puis ils repartent vers l’extérieur de la carte. D’autres camions sortent de vos usines pour se diriger vers l’extérieur de la carte (exportation), puis ils reviennent vers vos industries. Et encore d’autres camions sortent de vos zones industrielles pour aller livrer les commerces au sein même de votre ville…

Tous ces camions réunis crées un énorme trafic routier. Il est donc important de bien analyser comment ces camions vont se rendre aux différents endroits, par quelles routes ils faudra les faire passer et par quelles routes ils ne devront pas passer. Pour les importations et l’exportation, il est impératif que les industries soient proches d’une autoroute facile d’accès. Les camions ne doivent pas avoir trop de chemin à parcourir avant d’atteindre l’autoroute; et encore moins avoir à traverser d’autres zones (résidentielles ou commerciales). Créer une zone industrielle proche d’une autoroute, en créant des bretelles d’entrée et de sortie d’autoroute « dédiées » à cette zone permettra aux camions de rejoindre rapidement ce grand axe routier.

Application de l'interdiction du trafic chargé

Le rond-point et les routes adjacentes sont interdites de circulation aux poids lourds qui doivent emprunter un autre chemin.

Il est également possible d’interdire aux camions de circuler dans certains quartiers de la ville en appliquant à un quartier la politique de quartier « Interdiction de trafic chargé« . Une astuce pour interdire les poids lourds uniquement sur une route et non sur l’ensemble d’un quartier, est de créer une sorte de mini-quartier uniquement sur la route sur laquelle ou souhaite empêcher les camions de passer. Par contre, il est impératif de prévoir un autre itinéraire pour vos camions (faites en sorte que ce soit un chemin que seuls les camions auront envie et besoin d’emprunter pour éviter de simplement reporter les embouteillage sur un autre axe…). A noter que si les camions n’ont d’autres possibilités que d’emprunter le quartier (ou la route) interdit(e) aux poids lourds, alors ils l’emprunteront quand même. L’interdiction de circulation aux poids lourds n’a pas d’impact sur la livraison des commerces. Les camions qui doivent se rendre à un commerce dans un quartier interdit aux poids lourds ou dont aucune route n’est autorisées aux poids lourds passera tout de même via ce quartier ou ces routes normalement interdite.

Gare de marchandises facilement accessible aux camions de la zone industrielle

Gare de marchandises proche d’une zone industrielle, rapidement et facilement accessible aux camions

Pour revenir sur l’import et l’export pour les industries, il peut-être judicieux de construire une garde de marchandises et/ou un port de marchandises. Là encore, il faut que les camions de la zone industrielle puissent accéder le plus directement possible à la gare et au port. Ils ne devront pas avoir à traverser d’autres quartiers; et inversement, les usagers des autres quartiers ne devraient pas non plus avoir à passer sur les routes entre la gare ou le port et la zone industrielle. Le fait d’importer et d’exporter via les gares et ports, permet en outre de délester (en partie) les routes; une partie des camions se rendant à la gare ou au port n’aura ainsi plus besoin d’emprunter l’autoroute…

Une camionnette circule sur une rue devant un commerce

Une camionnette de livraison devant un magasin

Les commerces se font livrer des marchandises en priorité par les industries de de votre ville. Il faut donc que les camions et camionnettes de livraison puissent faire le trajet entre industries et commerces facilement et rapidement (sous peine de voir les commerces fermer boutiques, faute de marchandises à vendre). Il peut donc être judicieux de faire en sorte d’avoir une route directe entre les commerces et les industries. Si vos industries ne produisent pas suffisamment de marchandises pour l’ensemble de vos commerces, ces derniers importeront ces marchandises depuis l’extérieur de la carte. Bien que cet import génère bien moins de camions que les industries, il est tout de même nécessaire d’avoir un chemin assez direct entre l’autoroute et les zones commerciales.

Les zones résidentielles (même denses) posent relativement peu de problèmes de circulation. Le trafic y est moins dense que dans les zones industrielles et commerciales. Néanmoins, ça n’empêche pas pour autant que des problème se présentent dans ces quartiers d’habitation.

Les transports en commun, bus, métro, trains… sont un excellent moyen d’endiguer une partie des embouteillages de la ville. Là aussi, il faut bien analyser les flux des résidents et ainsi pouvoir mettre en place le moyen de transport en commun le plus adapté et créer la ligne la plus utile possible.

Par exemple, si vous avez un quartier d’habitations et que vous remarquez qu’une partie de ces habitants vont travailler dans une zone industrielle, il peut être utile de leur mettre en place un service de bus; à conditions que les bus ne crées pas eux-mêmes un surplus de circulation dans une zone déjà engorgée par les camions… Dans ce cas, il est peut-être mieux de construire un métro qui desservira la zone industrielle sans pour autant ajouter du trafic routier.

Vue souterraine d'une station de métro

Vue souterraine d’une station de métro accueillant plusieurs lignes de métro permettant les correspondances. Chaque usager est de la couleur de la ligne qu’il attend.

Notez qu’il est bien entendu possible de « cumuler » les transports en commun. Les habitants étant capable d’emprunter plusieurs lignes d’un même ou de plusieurs types de transports en commun en prenant des correspondances. Par exemple, on pourrait imaginer une (ou des) ligne(s) de bus dans la zone résidentielle afin d’emmener les travailleurs vers une (ou des) stations(s) de métro. Ces métros faisant la correspondances avec la zone industrielle. Et, dans cette zone industrielle, une autre (ou plusieurs autres) ligne(s) de bus afin de dispatcher les travailleurs sur l’ensemble de la zone industrielle…

Modification d'un carrefour pour supprimer les feux de circulation

Astuce pour avoir un carrefour sans feux de circulation

Mais toutes les astuces pré-citées seront inutiles si votre réseau routier n’est pas optimisé…

Un des plus gros problème du réseau routier, ce sont les carrefours; mais il est (quasiment^^) impossible de faire une ville sans un seul carrefour… Il faut donc faire en sorte que ces carrefours ralentissent le moins possible les véhicules. Et ce qui ralenti le plus les véhicules à un carrefour, ce sont les feux de circulation !

Il est donc nécessaire d’éviter le plus possible de créer des carrefours avec des feux de circulation. Pour se faire, il est souvent plus utile d’utiliser les plus petites routes qui ne créeront pas de feux plutôt qu’une grosse route qui créera des feux. Il est même parfois judicieux de transformer un tronçon de grandes routes en petites routes afin de supprimer les feux de circulation au niveau d’un carrefour comme sur l’image ci-contre (attention, il n’est pas pour autant dit que cette astuce ne créera pas tout de même des bouchons).

L’utilisation des voies à sens uniques est également tout à fait conseillée afin de forcer les véhicules à emprunter un trajet bien défini. On peut ainsi, par exemple, forcer l’entrée dans un quartier par une (ou des) route(s) à sens unique et la sortie du quartier par une autres (ou d’autres) route(s) à sens unique. Cela permet d’éviter que ceux qui rentrent et ceux qui sortent ne se croisent tous sur le(s) même(s) carrefour(s). Il sera bien sûr nécessaire de bien réfléchir par où faire entrer et par où faire sortir les véhicules, en fonction de l’endroit d’où arrivent et ou repart le trafic…

Les rond-points sont une autre manière de faire des carrefours sans feux de circulation… A condition de les faire correctement… (Tutoriel pour faire un cercle parfait ou un rond-point).

Un rond-point doit être créé avec des routes à sens unique. Il existe des rond-points « tous prêts » dans le jeu, mais il est souvent plus pratique de les créer soi-même afin de les adapter parfaitement à sa ville. Il suffit d’utiliser l’outils petites routes à sens unique « normal » ou l’autoroute pour faire un gros rond-point sur lequel les véhicules rouleront à toute allure… Il est même possible de faire un rond-point avec les bretelles d’autoroute pour créer un rond-point plus modeste qu’avec l’autoroute, mais sur lequel les véhicules rouleront également à toute allure…

Rond-point avec entrée et sortie en sens unique

Rond-point sur la gauche, ayant une entrée et un sortie séparées; chacune en sens unique

Bien gérer les entrées et sorties du rond-point est également essentiel, sinon on risque d’avoir un bouchon directement sur le rond-point. Ainsi, il faut évidemment éviter d’avoir des feux de circulation sur un rond-point… Il faut donc soit utiliser des petites routes pour créer une entrée/sortie sur un même noeud, ou utiliser des routes à sens unique en direction du rond-point pour l’entrée et en direction de la route pour la sortie; comme illustré sur l’image ci-contre.

Que ce soit sur les rond-points ou sur une route droite, il faut éviter d’avoir trop de carrefours et encore plus que plusieurs carrefours se succèdent et soient trop proches. Les véhicules ralentissent et s’arrêtent à chaque carrefour; de plus ils ne s’engagent sur un carrefour que si ils sont sûr de pouvoir le traverser entièrement. En ayant des carrefours trop proches les uns des autres, vous aurez de toutes petites zones d’arrêt entre chaque intersection, ne laissant de la place que pour 1 ou 2 véhicule(s)… Les véhicules qui suivent ne s’engageant pas sur le carrefour, ils s’arrêteront juste avant celui-ci…  Ce qui, encore une fois, ralenti toute la file de véhicule et qui crée inexorablement un embouteillage sur toute la route…

Embouteillage causé à cause d'un angle de route trop serré

Un angle de route trop serré crée un ralentissement qui suffit à embouteiller toute la route

Il faut également faire bien attention à ne pas créer des routes ou des carrefours ayant un angle trop serré, au risque de ralentir les véhicule qui passent par cet endroit. Un simple ralentissement de cet ordre peut être synonyme d’un énorme bouchon. L’image ci-contre montre bien le phénomène: une simple route accueillant un trafic important, mais arrivant d’un seul endroit et allant vers un seul autre endroit; sans véhicule qui ne vient couper la circulation sur un carrefour. En temps normal, le trafic, bien qu’important, circule tranquillement, mais un simple angle un peu trop serré sur un carrefour suffit à ralentir les véhicules… L’effet « accordéon » fini d’achever l’embouteillage en un énorme bouchon sur toute la longueur de la route…

Un autre point assez important à surveiller est les piétons ! En effet, les piétons doivent régulièrement traverser les routes pour se rendre dans leurs maisons, dans un commerce ou une industrie, rejoindre un arrêt de bus ou un station de métro, etc… Les piétons emprunteront toujours les passages piétons qui se trouve aux carrefours. Lors du passage des piétons, les véhicules qui risquent de les percuter ralentissent pour les laisser passer. Ce simple ralentissement des véhicules peut, tout comme pour les routes présentant un angle trop serré, avoir de grosses répercussion sur l’ensemble du trafic routier en créant de monstrueux bouchons… Les piétons sont d’autant plus problématiques dans les zones commerciales, ainsi qu’aux abords des stations de métro et/ou des arrêts de bus.

Chemin piétons en hauteur

Chemin pour piétons sur-élevé pour éviter aux piétons d’utiliser les passages piétons sur la route

Pour palier aux problèmes des piétons, il existe 2 outils pour créer des voies piétonnes. Ils se trouvent sous « Décoration => Chemins » dans le menu du bas de l’écran. Vous y trouverez un « Chemin de graviers » qui peut être très utile pour créer un parc ou un chemin qui traverse une zone résidentielle, commerciale ou industrielle afin d’éviter aux piétons d’avoir à faire tout le tour du quartier pour se rendre dans la rue « derrière » ces bâtiments; mais il est impossible d’utiliser ce chemin de graviers pour traverser une route…

Le second outils « Chemin Pavé » sera lui particulièrement utile pour traverser une route. Il est possible de faire des ponts pour piétons au-dessus des routes ! En plaçant judicieusement un pont piétonniers au-dessus d’un carrefour, les piétons n’utiliseront plus (ou presque plus) les passages piétons sur la route. Ils passeront par ce chemin en hauteur, évitant ainsi aux véhicules de devoir ralentir au carrefour pour laisser passer les piétons sur les passages piétons. Mine de rien, faire en sorte que les piétons traversent moins les routes peut totalement désengorger une route auparavant bouchonnée…

Tous ces conseils et astuces, utilisés intelligemment et les uns avec les autres, permettent déjà de bien réduire les problèmes de circulation au sein de votre ville. Bien entendu, ce n’est ici qu’une  petite partie de ce qu’il est possible de faire, et chaque ville aura des problèmes (et donc des solutions !) bien à elle. Il ne faut pas hésiter à tester certaines choses, même lorsqu’elle nous paraissent saugrenues… On est parfois surpris du résultat d’une toute petite amélioration apporté à son système de circulation !

Et si vous avez toujours des problèmes, n’hésitez pas venir exposer vos soucis sur le forum « Aides – Conseils – Tutoriels » (www.citiesskylines.fr/forum/aides-conseils-tutoriels). Nous pourrons tenter de trouver des solutions adaptées à votre ville !

One thought on “La circulation

  1. Pingback: Outil d’analyse du trafic | CitiesSkylines.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.